La Sadhana

Le terme « sadhana » est utilisé pour désigner :sadhana_music2

– soit la séance de pratique quotidienne matinale, avant le lever du soleil. Comme dans d’autres traditions, ce moment de la journée est particulièrement apprécié en raison de la qualité subtile de l’énergie que l’on y trouve. On l’appelle « Amrit vela », les heures ambrosiales, les heures pendant lesquelles le pratiquant peut goûter au nectar (« amrit ») d’une énergie particulièrement propice à la méditation. Dans l’enseignement de Yogi Bhajan, la sadhana matinale commence par la récitation du Jap Ji (un texte sacré), suivie d’un kriya (une série d’exercices de yoga) puis de mantras chantés.

– soit, de façon plus générale, une pratique personnelle d’auto-discipline par laquelle le disciple s’engage vis-à-vis de lui-même à créer de nouvelles habitudes physiques, mentales, spirituelles, pour dépasser peu à peu ses limitations.

Les cours de yoga hebdomadaires offrent une première occasion d’amener progressivement dans sa vie ces nouvelles habitudes.

Mais peu à peu, le pratiquant peut également ressentir le besoin d’ajouter à cela une pratique personnelle quotidienne, sa propre sadhana, composée d’exercices qu’il aura choisis en fonction, soit de ce sur quoi il doit travailler, soit de ce qu’il se sent appelé à pratiquer.

C’est une étape particulièrement importante dans le cheminement, qui dénote le passage à l’autonomie :  la naissance et le développement, jour après jour, d’un engagement vis-à-vis de nous-même de nourrir ce qui en nous  aspire à évoluer.