Les Vayus

vayusLes Vayus désignent les fonctions assurées par l’énergie vitale (Prana) en nous, que les exercices de Yoga cherchent à stimuler et à équilibrer.

La première de ces fonctions est de nous aider à aller chercher à l’extérieur ce dont nous avons besoin à l’intérieur (l’absorption). Ce premier vayu est appelé prana (avec une minuscule, pour le distinguer de « Prana » énergie vitale au sens global), qui se manifeste notamment pendant l’inspiration. Il a son siège entre la base du cœur et le cou.

Samana, le deuxième vayu, correspond à notre capacité d’assimilation : puiser les éléments nutritifs (physiques, mentaux, émotionnels, spirituels) dans ce qui vient d’être absorbé. Il permet de trier ce qui est à assimiler de ce qui sera évacué. Il se manifeste notamment pendant les phases de rétention poumons pleins. Il a son siège dans la zone entre le nombril et le cœur. Si Samana est trop faible ou perturbé, il y a confusion mentale et émotionnelle, les relations aux autres sont confuses. Un Samana fort apporte discernement et clarté émotionnelle.

Apana est le vayu de l’élimination. Il a son siège dans la zone située sous le nombril, et gère tout ce qui est élimination par le bas (rectum, vessie, colon, organes génitaux). Un puissant Apana est nécessaire de nos jours pour l’élimination des toxines. Il donne la capacité de connaître ce que nous devons conserver et ce que que nous devons lâcher. En cas de déséquilibre d’Apana, la personne aura une tendance à la lenteur, la lourdeur, la paresse,… Un Apana fort donne le sens de la sécurité et la capacité de mettre un pied devant l’autre

Udana, situé dans la gorge et la tête, gère l’élimination « par le haut » (expiration, vomissements,…), la projection, le langage, l’expression,… Fort, il donne une forte capacité de projection et de création par la parole.

Enfin Vyana, présent dans l’ensemble du corps, gouverne la coordination globale. Il donne de l’unité :  l’unité entre les différentes partie de nous, et l’unité entre le monde et nous. Faible, il nous donne un sentiment de séparation, de morcellement ; le mental peine à rester concentré.

Parmi ces 5 Vayus, prana et Apana sont les plus importants.
Beaucoup des Kriyas (séries) de Kundalini Yoga visent à les renforcer et à les équilibrer.

Les 3 autres ont alors tendance à se mettre à niveau par effet d’entraînement.